L’assurance en colocation : tout savoir ici

assurance en colocation
Tout savoir sur l'assurance en colocation

L’assurance habitation est un ensemble de garanties souscrites soit par le propriétaire, soit par le locataire afin de s’offrir une couverture en cas de sinistre. Dans le cas d’une location, il est su de tous que la souscription par le locataire d’une assurance habitation conditionne parfois la validité du contrat. Mais dans quelles conditions se contracte un contrat d’assurance habitation lorsqu’il s’agit d’une colocation ? Explications.

Assurance habitation en colocation : qui et comment ?

Une colocation implique l’occupation du logement loué par au moins deux personnes. Du point de vue légal, la colocation est connue et approuvée par le propriétaire. C’est d’ailleurs pour cette raison que les règles de base sous-tendant la location ordinaire s’appliquent dans une certaine mesure pour la colocation.

En effet, l’assurance habitation est une obligation légale et, de ce fait, doit être souscrite indépendamment du nombre d’occupants d’une habitation. Aussi, en cas de colocation, il est important qu’au moins l’un des occupants soit assuré, puisque le contrat d’assurance conditionne la validité du contrat.

Cependant, il est fortement recommandé que chaque occupant soit couvert par une assurance, car en cas de sinistre, leur responsabilité civile à tous est engagée et ils seront tenus de participer aux réparations en fonction de leur quote-part.

Cela implique que chaque occupant souscrive à une assurance distincte. Toutefois, étant sous le même toit, ils ont la possibilité de souscrire au même contrat d’assurance. Dans ce cas, le nom de chacun d’eux est inscrit dans le contrat.

En outre, si des changements interviennent dans la colocation sous forme d’arrivée ou de départ d’un colocataire, deux mesures sont conseillées :

  • Un avenant au contrat de location
  • Un avenant au contrat d’assurance s’il a été souscrit pour couvrir tous les colocataires.

Assurance habitation en colocation : quelles garanties et quels effets ?

Lorsque vous souscrivez à une assurance habitation en colocation, vous avez le choix entre plusieurs garanties. Mais la plus importante est la garantie obligatoire risques collectifs.

En effet, s’il s’agit là d’une garantie obligatoire, sa couverture reste limitée.

  • Elle couvre uniquement les dégâts causés à l’immeuble
  • Elle ne couvre pas les dommages causés à autrui
  • Elle ne couvre pas les dommages causés aux biens

Vu la légèreté de cette garantie, vous pouvez souscrire en complément à une assurance multirisque habitation dont les garanties sont bien plus complètes. En plus de prendre en charges les locaux et leur contenu, elle offre également des garanties relatives à la responsabilité civile (dommages causés à autrui, aux animaux, etc.) dont la plus importante dans ce cas est la responsabilité locative et villégiature.

Dans tous les cas, le contrat d’assurance doit être souscrit pour une durée minimale d’un an et une attestation doit être fournie au propriétaire dès le début de la location, puis chaque année. Auquel cas le propriétaire est en droit de mettre fin à la location après des rappels infructueux. Il a aussi le choix de souscrire à une assurance limitée aux risques locatifs pour le compte de ses locataires et le douzième de la cotisation annuelle sera greffé au loyer.

NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER