L’assurance multirisque habitation : toutes nos explications

Assurance habitation
Quelques explications sur l'assurance multirisque habitation

Contrairement à l’assurance auto, l’assurance habitation n’est pas une obligation. Mais y souscrire vous met à l’abri en cas de sinistres. Il existe de nombreuses formules offrant divers degrés de couvertures et qui s’adaptent aux risques auxquels vous êtes exposé. Si vous souhaitez souscrire à une assurance multirisque habitation, voici quelques explications.

Les bases de l’assurance multirisque habitation

L’assurance multirisque habitation est l’assurance habitation par excellence qui vous permet de protéger votre logement. À ce titre, elle est composée de deux types de garanties à savoir :

  • La couverture des dommages
  • La responsabilité civile

La première vous permet de protéger vos biens meubles et immeubles, c’est-à-dire, le bâtiment et tous les biens matériels qu’il contient contre les risques tels que :

  • Les dégâts des eaux
  • L’incendie
  • Le vol
  • Le bris de glace ;
  • La neige
  • Le vandalisme
  • Les tempêtes
  • Les catastrophes naturelles
  • Etc.

En cas de dégradation, votre assurance vous rembourse la réparation. Quant à la responsabilité civile, il s’agit d’une couverture qui permet d’indemniser des tiers à qui vous aurez causé du tort. À cela, les compagnies d’assurance proposent des garanties supplémentaires en fonction des risques auxquelles est exposé en particulier votre bien. Les implications d’une assurance habitation dépendent de votre statut de propriétaire ou de locataire.

L’assurance multirisque habitation pour les propriétaires

Légalement, les propriétaires ne sont pas obligés de souscrire à une assurance multirisque habitation. Mais si vous décidez d’y souscrire, les garanties auxquelles vous aurez à souscrire diffèrent énormément que vous soyez :

  • Propriétaire occupant
  • Propriétaire non occupant ou bailleur

En tant que propriétaire-occupant, vous avez tout intérêt à souscrire à une assurance multirisque habitation pour ne pas avoir à assumer seul l’entière responsabilité financière de dommages causés à autrui ou à votre logement. D’autre part, si vous êtes un copropriétaire, ce sont les mêmes règles qui s’appliquent à quelques exceptions près.  Mais la différence notoire reste l’obligation d’être couvert au minimum par une assurance responsabilité civile.

Si vous êtes un propriétaire non occupant, c’est que vous êtes en position de bailleur. En louant votre bien à autrui, vous vous exposez à des risques de dégradations, à des défauts d’entretien du logement ou encore des vices d’entretien. Lorsque les locataires engagent leur responsabilité, et dans ces cas-là, il vaut mieux avoir une couverture.

L’assurance multirisque habitation pour les locataires

L’article 7 de la loi n°89-462 du juillet 1989 oblige le locataire à souscrire à une assurance multirisque habitation pour s’assurer contre les risques que sa qualité de locataire lui impose.

D’ailleurs, la signature du contrat de bail est subordonnée à la signature d’un contrat d’assurance multirisque habitation. Le défaut d’assurance est sanctionné par une expulsion, sauf si le contrat de bail prévoit autre chose dans ce genre de situation.

Cependant il est important de retenir que le locataire est libre de choisir les différentes garanties à souscrire, mais vous êtes tenu de couvrir au minimum les risques locatifs.

NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/34/d393695393/htdocs/mediasfrance/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1009