Coworking : bien plus qu’un simple espace de travail sans profits

Espace de coworking
Coworking : bien plus qu’un simple espace de travail sans profits

Un mouvement est né autour du coworking encore appelé « bureau à partager ». Il permet de réunir de nombreux intellectuels dans de grands espaces de travail où chacun peut vaquer à ses occupations.

Plusieurs événements ont contribué à la recrudescence et à la promotion du phénomène dans les hautes sphères professionnelles. Aujourd’hui, plus qu’une simple tendance ou un phénomène de société, le coworking a pris des dimensions purement économiques, voire stratégiques.

Une tendance en plein essor

Si aujourd’hui, on compte 1 800 espaces de coworking dans le monde entier soit 250 rien qu’en France, c’est clairement parce que la tendance est en plein essor. En effet, au-delà du côté très pratique du coworking, cette méthode a fait naitre de nouvelles habitudes.

À l’origine, de nombreuses personnes envahissent de gigantesques espaces de travail avec en tête l’atteinte de leurs objectifs professionnels. Mais, l’être humain étant par nature un être social, des liens se sont peu à peu créés entre les coworkers.   Des réseaux vivants professionnels se sont mis en place dans une dynamique de partages, d’ouvertures et d’échange de connaissances et d’idées neuves.

Mais, au-delà de cet aspect pratique et communautaire, il ne faut pas ignorer que le coworking à de nombreux avantages économiques.

L’intérêt économique du coworking

Avec l’engouement qu’il y a autour du corworking, les investisseurs y ont vu une très grande opportunité. Aussi, au bout de deux ans, investir au moins 50 000€ dans un espace de travail devient rentable. À ce jour, 72% des investissements ont suivi cette tendance prometteuse.

En fait, le succès de votre espace se fait dans le temps. Puisque l’affluence dépend surtout des relations collaboratrices qui s’y créent, plus fortes elles seront, plus votre espace attirera des personnes de qualité. Une meilleure affluence implique donc une meilleure rentabilité.

En plus, en dehors du louage d’espace, il y a tant d’autres activités secondaires vers lesquelles vous tourner pour récupérer votre investissement notamment :

  • La location des salles de réunion ou des salles d’événementiels
  • La vente de tickets pour accès à des ateliers
  • La location de service de bureaux virtuels
  • La restauration au profit des travailleurs

Vous pouvez faire  de la gestion d’espaces de corworking votre principale activité, mais en règle générale, pour un début vous en tireriez davantage de profits à mener votre activité tout en conservant votre emploi. Une fois que votre activité aura suffisamment grandi, vous pourrez penser aux perspectives d’exclusivité et même d’extension.

NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/34/d393695393/htdocs/mediasfrance/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1009