Immobilier : faut-il investir dans les bureaux en 2017 ?

investir dans les bureaux
investissement dans l'immobilier d'entreprise en 2017

Avec la kyrielle de lois de défiscalisation devant permettre d’encourager l’investissement dans l’immobilier résidentiel, vous vous demandez s’il y a un quelconque intérêt à s’en détourner au point de préférer l’immobilier d’entreprise.

Celle-ci prend en compte la location de bureaux, d’entrepôts, de commerce ou encore d’espace de production. Les raisons sont nombreuses et il convient de les explorer. Voici ce qu’il faut savoir à propos de l’investissement dans les bureaux en 2017.

L’investissement en immobilier d’entreprise : les bases

L’immobilier d’entreprise est un secteur très ouvert en raison de la grande variété des biens sujets à la location. Ce qui élargit le champ des opportunités si éventuellement vous souhaitez devenir investisseurs.

Toutefois, s’orienter vers  l’immobilier d’entreprise demande un investissement bien plus conséquent que  l’immobilier résidentiel. Les charges peuvent facilement s’élever  à plusieurs dizaines de millions d’euros. C’est donc pour aider les petits investisseurs que deux types de sociétés ont vu le jour :

  • Les SCI ou Société Civile Immobilière
  • Les SCPI ou Société Civile de Placement immobilier

Les premières vous permettent de vous associer à d’autres investisseurs particuliers afin  de constituer un capital plus conséquent destiné à l’investissement en immobilier d’entreprise.

Les secondes vous permettent d’acheter des parts pour seulement quelques milliers d’euros si vous avez un budget vraiment réduit.  Non seulement vous percevez des dividendes, mais en plus vous êtes dégagé des démarches de gestion.

Les enjeux de l’immobilier d’entreprise en 2017

Depuis 2015, le secteur a le vent en poupe. Comme dans l’immobilier résidentiel, les taux d’intérêt pour l’acquisition de parts en SCPI à crédit sont très bas, variant entre 2.0% et 3% par an hors assurance.

L’intérêt de l’investissement dans l’immobilier d’entreprise de façon générale réside dans le fait que le rendement est largement supérieur à celui de l’immobilier résidentiel. Il peut être de l’ordre de 5% et parfois atteindre les 10% si le bien se trouve dans un périmètre huppé.

En immobilier d’entreprise, c’est le locataire qui, en plus du loyer, porte toutes les charges :

  • Taxe foncière
  • Charges de copropriété
  • Travaux d’entretien quotidien
  • Travaux de départ
  • Les honoraires pour la gestion de l’immeuble

Ce qui, non seulement, met le propriétaire à l’abri, mais en plus cela augmente son rendement. Même avec les prélèvements sociaux et l’impôt sur le revenu, les gains d’un tel investissement restent très intéressants. Aussi, avec un effort d’épargne d’environ 500€ par mois, vous pouvez vous constituer un capital de 100 000€ sur 10 ans ; de quoi vous offrir une bonne retraite.

NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/34/d393695393/htdocs/mediasfrance/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1009