Crédit immobilier : le rachat de crédit est aussi possible

Le rachat de crédit immobilier
Le rachat de crédit immobilier

Le rachat de crédit est une opération bancaire de plus en plus consentie par des personnes surendettées afin de s’alléger de leurs crédits. Dans la pratique, un crédit immobilier est tout aussi éligible à ce genre d’opération qu’un prêt à la consommation. Voici les règles qui entourent sa mise en application.

Le rachat d’un crédit immobilier : les bases

En rachetant le ou les crédits, la banque s’engage à rembourser à votre place.  Plusieurs raisons peuvent vous amener à souscrire à une telle solution. La première reste la situation de surendettement. La seconde, la moins connue, est de vous permettre de bénéficier d’un meilleur taux d’intérêt.

Depuis quelques années, les taux d’intérêt pour crédit immobilier sont historiquement bas, compris entre 1,25 et 1.50% sur 20 ans. Si vous avez contracté votre crédit immobilier à une époque où le taux était de 5% ou plus, il est légitime de vouloir un rabais et c’est là que le rachat de crédit immobilier intervient.

Le rachat d’un crédit immobilier : l’intérêt

L’affaire est intéressante, nous y consentons. Mais l’est-elle pour vous ? Savoir si un rachat de crédit vous profite dépendra de l’analyse d’éléments comme :

  • la durée restant de l’emprunt
  • le montant restant à rembourser
  • le taux d’intérêt actuel
  • votre situation actuelle

Si vous avez souscrit à un emprunt sur 20 ans et que vous n’avez pas encore passé le tiers, votre gain sera plus conséquent. Au pire, qu’il soit de 50%, mais pas au-delà.  L’idéal dans le rachat de crédit immobilier est de ne pas avoir à rembourser plus de la moitié.

De même, si l’écart entre votre taux actuel et votre taux d’intérêt initial est d’au moins 1 point, vous avez tout intérêt à faire racheter votre crédit. Une situation économique trop précaire peut ne pas motiver la banque à racheter votre crédit.

Dans tous les cas, il faudra vérifier que votre gain global est supérieur à ce que vous aurez à rembourser. Pour le savoir, un passage en revue des garanties s’impose.

Le rachat d’un crédit immobilier : les garanties

La différence entre un rachat de crédit immobilier et un rachat de crédit à la consommation, ce sont les garanties à fournir. En effet, un rachat de crédit immobilier implique en réalité un nouvel emprunt et donc une nouvelle garantie.

  • Si vous avez garanti votre crédit immobilier, objet du rachat de crédit, par une hypothèque, vous payerez les frais de main levée soit environ 2% du montant racheté, et prévoirez une nouvelle hypothèque.
  • Si vous aviez plutôt versé une caution, seulement 75% de la caution vous sera reversée, les 25% étant récupérés par la banque qui rachète. Votre part servira à redéposer un nouveau fonds de garantie pour le rachat.

Ensuite, il faudra souscrire à une assurance qui prendra le relai du remboursement au cas où vous vous retrouvez en incapacité. À ce niveau vous avez deux choix :

  • L’assurance groupe qui est une assurance proposée par votre banquier et propose des tarifs de l’ordre de 0.40% à 0.60%.
  • La délégation d’assurance proposée par un assureur tiers et qui vous fait bénéficier de tarifs de l’ordre de 0.07% à 0.14%.

 

NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/34/d393695393/htdocs/mediasfrance/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1009