Prêt immobilier sans apport : choisir la meilleure solution

Prêt immobilier sans apport, une bonne solution
Prêt immobilier sans apport, une bonne solution

S’il y a encore quelques années, un prêt immobilier ne pouvait être octroyé sans apport personnel, aujourd’hui des parades ont été trouvées pour permettre aux personnes moins favorisées de réussir leur demande de prêt. Encore faut-il avoir le bon profil afin de maximiser ses chances. Êtes-vous à la recherche de la meilleure solution pour votre prêt immobilier sans apport ? Voici quelques options.

Le bon profil

Tout part, en effet, de là. Avoir le bon profil est tellement important que la situation de prêt immobilier sans apport est une situation particulière. Retenez donc que ce type de prêt n’est réservé qu’à un certain type d’emprunteurs que sont :

  • Les jeunes personnes, encore appelées primo ascendant, qui entament à peine leur vie active.
  • Des particuliers disposant d’un placement financier
  • Les investisseurs en immobilier locatif

Si vous pensez qu’il suffit d’avoir le bon profil pour que votre dossier soit validé, il n’en est en réalité rien.

Les bons arguments

Votre banquier doit comprendre la raison de votre défaut d’apport. Dans la peau d’un primo-ascendant, vous n’avez pas eu le temps de faire des économies. La banque a tout intérêt à vous accorder un crédit, car cela permet de vous fidéliser sur le long terme surtout si vous êtes lié par un contrat à durée indéterminée et que vos comptes ne souffrent ni de découverts ni d’incidents de paiements.

Si vous êtes un particulier disposant d’une épargne solide constituée en assurance-vie, en pierre papier, en portefeuille d’actions, etc., et qui souhaite devenir propriétaire sans entamer leur épargne, vous avez aussi vos chances. Ces différents placements sont la preuve de votre capacité d’épargne. Vos placements pourront aussi servir de garanties.

Si vous êtes plutôt un investisseur en locatif, votre demande de prêt est sûrement justifiée par le désir d’optimisation fiscale par du financement d’un tel projet par un crédit (intérêts déductibles des loyers en location nue et des recettes locatives de location meublée). En empruntant pour réinvestir, vous êtes imposé sur des revenus moins importants.

Maintenant, il ne reste qu’à sortir le grand jeu avec votre dossier.

Un dossier bien ficelé

Votre dossier sera étudié en profondeur, autant qu’il soit bien constitué dès le départ pour mettre toutes les chances de votre côté. Commencez donc par fournir les documents indispensables à savoir :

  • Vos 3 derniers avis d’imposition
  • Vos 3 derniers bulletins de salaire
  • Vos relevés bancaires des 3 derniers mois
  • Les documents de placements
  • Les documents relatifs au bien (dimension, situation, etc.)
  • Le plan de financement

En général, la banque recherche les preuves de votre stabilité financière afin de se convaincre de votre solvabilité. Aussi, veillez à avoir une situation financière saine.

NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/34/d393695393/htdocs/mediasfrance/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1009