Les primes énergie au service de la rénovation énergétique

Les primes énergie au service de la rénovation énergétique
Les primes énergie au service de la rénovation énergétique

La prime énergie est une aide des entreprises de fourniture d’énergie à laquelle peut prétendre tout particulier à condition de réaliser des travaux d’économie d’énergie à moindre coût. Si son obtention est relativement facile et que son délai d’obtention est plutôt court, vous devez vous soumettre à une série de conditions.

Comprendre ce qu’est la prime énergie

La prime énergie est née de la volonté de l’État de vouloir faire participer les entreprises de fourniture d’énergie à l’effort de limitation de l’impact de la production et de la consommation énergétique sur la terre.

En effet, des quotas de certificats d’économie énergétiques (CEE) ont été prévus, leur but étant d’encourager l’économie d’énergie. Selon la périodicité établie, chaque entreprise de fourniture d’énergie a l’obligation d’atteindre un volume donné de certificats d’économie énergétiques. Au cas où elle échouera à atteindre ce quota, l’entreprise est sanctionnée et obligée de payer 0.02€ par kW.

A ce jour, 2 moyens existent pour permettre à l’entreprise d’atteindre son objectif à savoir :

C’est la seconde option qui a donné lieu à la prime énergie, qui est une aide octroyée par une entreprise de fourniture d’énergie à son client afin que celui-ci réalise des travaux de rénovation énergétique. Cependant, la liste des énergies et des types de travaux concernés est fortement réglementée.

Les énergies et les travaux concernés par la prime énergie

L’expression « fournisseur d’énergie » ne fait pas uniquement référence à l’électricité. En effet, sont également pris en compte par les CEE :

  • Le gaz
  • Le fioul domestique
  • Les hydrocarbures

En ce qui concerne les travaux, il s’agit en général de tous les travaux permettant de réduire au maximum les performances énergétiques de votre logement. à savoir :

  • Les travaux d’isolation thermique de combles, de murs ou de toiture
  • Travaux permettant d’atteindre une performance énergétique globale minimale du logement.
  • Travaux d’installation, de régulation ou de remplacement de systèmes de chauffage, de systèmes de ventilation économique ou de production d’eau chaude sanitaire.

Les critères de définition de votre prime énergie

En tant que particulier souhaitant bénéficier de la prime énergie, sachez que le montant de prime est défini en fonction de trois critères à savoir :

  • La nature des travaux à réaliser
  • La zone géographique
  • Le type d’énergie utilisée.
NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/34/d393695393/htdocs/mediasfrance/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1009