Travaux Habitat

Isolation des combles perdus ou inhabitables : Comment ça se passe ?

En règle générale, on qualifie de combles perdus les combles dont l’aménagement est quasi impossible. Cette idée reçue ne devrait pas altérer le caractère avantageux de posséder des combles. Comme tout espace de ce genre, ils peuvent être utilisés pour l’amélioration du confort au sein d’une habitation. Pensez donc à procéder à l’isolation des combles perdus ou inhabitables.

L’isolation des combles perdus : De quoi s’agit-il ?

Les combles sont des zones se situant sous la toiture entre les pentes de toiture et le dernier plancher. Les combles perdus ne sont rien d’autre qu’un type de combles ayant une charpente trop encombrante ou une hauteur très basse du plafond. De ce fait, ils sont donc inhabitables. L’isolation des combles perdus donc d’un système d’optimisation maximal des performances énergétiques d’un logement.

Les techniques d’isolation des combles perdus sont différentes de celles aménagées. On procède par soufflage de flocons d’isolants contrairement à l’isolation des combles aménagés ou on procède par fixation des rampants.

L"isolation des combles perdus
découvrez dans cet article ce qu’il y a à savoir sur l’isolation des combles perdus

Quels en sont les avantages ?

  • Un bon système d’isolation des combles perdus contribue à l’obtention d’un confort thermique (de l’air frais en été et du chauffage en hiver).
  • Selon la disposition de l’isolant, il est possible d’obtenir un espace aménagé pouvant s’avérer très utile.
  • Le processus d’isolation est très efficace et simple à appliquer.
  • L’isolation des combles perdus permet d’alléger le budget prévu pour les différentes factures d’énergie (30 % de gain énergétique).
  • En réduisant les déperditions thermiques, l’isolation des combles devient un moyen utile de lutter contre les émissions de gaz à effet de serre.
  • L’obtention d’un confort thermique inouï.
  • L’accroissement de la valeur de votre bien immobilier sur le long terme.

Quelles méthodes d’isolation sont envisageables pour vos combles perdus ?

Les panneaux isolants : cette méthode consiste à combiner progressivement une ou plusieurs couches de panneaux d’isolants. Ils peuvent être rigides ou semi-rigides. Cette démarche est particulièrement efficace en cas de passage régulier de courants d’air dans les combles.

Le seul problème est la facile pénétration des panneaux d’isolant par les rongeurs.

Les isolants en vrac : cette méthode d’isolation de vos combles consiste à répartir l’isolant manuellement ou mécaniquement directement sur le plancher du comble. Il est également possible de procéder par installation des isolants directement entre les solives. Inutile de rappeler que seul un professionnel est habilité à effectuer cette opération. Les isolants en vrac résistent parfaitement aux agressions des rongeurs et couvrent intégralement les différentes jonctions du système.

En raison de la forte volatilité des isolants en vrac, les courants d’airs pénétrant dans les combles peuvent rapidement nuire au système.

L’isolation des combles perdus : primes et aides financières

Le coût total des travaux d’isolation étant élevé, l’État offre des aides financières afin de supporter les différentes charges. Au nombre de ces aides, nous avons le crédit d’impôt (pour la transition énergétique), la TVA à 5,5 % et l’éco-prêt à taux zéro.

Il est également possible d’obtenir sur le territoire Français, une Prime d’isolation. Cette prime concerne particulièrement l’isolation des combles perdus réduisant de 30 % les différentes factures énergétiques. La seule condition est que les travaux soient réalisés par une société accréditée par l’État.