Défiscalisation Immobilière/Investissement Immobilier

Les dispositifs d’investissement immobilier en 2018-2019

Investissement immobilier 2018 2019
Investissement immobilier 2018 2019

C’est dans l’objectif de favoriser l’investissement immobilier locatif, aussi bien dans le neuf que dans l’ancien, que le gouvernement a mis en place des dispositifs d’aide et de soutien à l’investissement immobilier. Vous avez l’intention d’investir dans l’immobilier tout en bénéficiant d’une défiscalisation, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Focus sur les dispositifs favorisant l’investissement immobilier en 2018.

Défiscalisation : Qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, il faut souligner que la défiscalisation désigne l’ensemble des dispositifs grâce auxquels un contribuable ou une société à la possibilité d’obtenir un allégement fiscal. De ce fait, lesdits dispositifs sont régis par des textes de loi qui visent à réaliser des objectifs qui sont par nature du devoir des pouvoirs publics.

Le principe de la défiscalisation consiste donc à parvenir par des moyens légaux à réduire la facture d’impôts. La réduction peut se faire sur le revenu imposable ou par déduction d’investissement. Dans le secteur de l’immobilier, ce procédé concerne particulièrement les investissements qui génèrent un revenu complémentaire. Il est conseillé de se tourner vers les services d’administrateurs de biens immobilier comme Optireal, dont l’expertise pourra vous permettre de profiter pleinement des différents dispositifs suivants.

La loi Pinel

Il s’agit de l’une des solutions les plus intéressantes pour défiscaliser en 2018. Mise en place par la ministre française du Logement Sylvia Pinel, cette loi contrairement au dispositif Duflot de l’ancienne ministre du Logement offre de nombreux avantages. Il s’agit notamment de :

  • la réalisation d’économies sur le paiement des impôts
  • la location de biens à des proches pendant une période déterminée.

De plus, prévu pour prendre fin en 2017 cette loi s’est vue encore attribuer 4 ans de plus. Les déductions d’impôts se font pendant 6, 9 ou 12 années en fonction de la durée d’engagement du propriétaire.

Le dispositif Censi-Bouvard

Pour 2018, la loi de finances a également prolongé le dispositif Censi-Bouvard. Il permet de faire des investissements dans des établissements pour personnes âgées avec la possibilité de défiscaliser une partie dudit investissement. Et le taux de réduction d’impôt ici tourne autour de 11 % avec une répartition sur 9 ans. Le calcul se fait, à cet effet, sur une base maximale de 300 000 euros sur chaque année d’imposition.

Ajoutons pour finir que contrairement à la loi Pinel, le dispositif Censi-Bouvard n’implique pas un plafonnement de loyers ou de ressources pour les locataires. Il n’y a pas non plus de limitation de zones géographiques spécifiques.

Le nouveau dispositif loi Cosse

Suite à la succession d’Emmanuelle Cosse à Sylvia Pinel au ministère du Logement, la loi Cosse est entrée en vigueur depuis le 1er février 2017. Il arrive en complément de la loi Pinel et est destiné à inciter les propriétaires à offrir des locations à prix raisonnables. Et ceci dans des zones dites tendues.

En contrepartie de cet engagement, les propriétaires pourront bénéficier de déductions fiscales assez intéressantes sur leur revenu foncier. Le montant de ces abattements fiscaux varie alors en fonction de la zone dans laquelle le bien loué à prix abordable est situé. Il peut s’étendre de 15 % à 70 % du montant des loyers perçus. Et vu que la déduction fiscale se fait sur les revenus du propriétaire bailleur, elle peut être de 85 % si ce dernier confie la gestion du bien à une association agréée.